Le Blog À Médi'Thé | Coup de gueule #02 Avignon
15848
post-template-default,single,single-post,postid-15848,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

Coup de gueule #02 Avignon

Coup de gueule #02 Avignon

Une grande envie de pousser un coup de gueule après un séjour sur Avignon.

Et oui, je commence à saturer des personnes qui veulent récupérer à tout prix une part du marché « sans gluten »et qui se lancent dans la fabrication de pain sans gluten…sans forcément comprendre le but de la démarche !

Lors d’un petit séjour dans la cité des Papes, en Avignon, j’ai résidé dans un hôtel assez chic. Ma priorité quand je réserve, c’est bien sûr de signaler ma pathologie cœliaque pour informer les responsables que le gluten est banni pour moi. Voilà ce qui c’est passé, je reformule (au cas où) à la personne dédiée au petit déjeuner, le fait que je suis cœliaque et donc que je mange sans gluten. Et elle répond : « Ha oui, je vous attendais, j’ai tout ce qu’il vous faut », je répond que c’est parfait ! Elle arrive avec une corbeille de pain, on pouvait y voir des tranches de pain de mie sans gluten (reconnaissable de très loin), et du pain qui semblait plutôt de fabrication artisanale traditionnelle, fait par le boulanger du coin.

Inutile de vous dire comme le pain faisait envie ! De ce fait, je lui demande si ce pain est bien pour moi, elle m’assure que oui…

Je pars donc au début d’une dégustation savoureuse, une vraie croute de pain, un vrai quignon…super ! Je demande à me faire réserver deux pains pour la suite, et c’est là que tout se gâte…lors de la réservation le boulanger stipule que c’était du pain sans gluten, mais avec un peu de gluten…(Là, il faut que l’on m’explique la logique du boulanger)

Le déjeuner écourté, nous partons à la conquête de la cité des Papes. Je ne disais rien mais je sentais que mon corps commençait à manifester un mécontentement d’avoir eu « un peu de gluten » comme l’a si bien dit le boulanger. Arrivée à la Cité, j’ai été prise de fortes nausées et j’ai du m’isoler dans un petit passage, pour vomir…

Et oui, même un tout petit peu de gluten peu faire de gros dégâts quand on est cœliaque…

Alors s’ils vous plait, messieurs les boulangers, renseignez-vous un peu plus sur cette problématique avant de vous lancer dans la fabrication de pain sans gluten.
Et à nous de ne pas se laisser tenter par cette gourmandise qui, pour le coup à gâché mon Week-end :/

Pas de commentaires

Laisser un commentaire